Agricultural film recycling

Une source très importante et intéressante de déchets dans le recyclage de films est représentée par le film agricole.

L’intérêt grandissant pour le recyclage du film agricole est démontré par l’attention que lui consacrent les institutions comme l’UE et d’autres organisations nationales.

Des réglementations très spécifiques sont mises en application, et une mesure législative est prise, vers la création d’un cycle en boucle fermée dans l’utilisation du film agricole, ce qui nécessite la présence d’une étape de recyclage.

Le film agricole disponible pour la collecte peut être divisé en différentes familles :

  • Film de serre: 80 à 150 µm d’épaisseur, faible contamination mais dégradation considérable par les agents atmosphériques et par le cycle agricole;
  • Film de paillage: 8 à 20 µm d’épaisseur, qualité élevée, dégradation faible, mais très fin avec un haut degré de contamination;
  • Film d’emballage étirable: 12 à 25 µm d’épaisseur, qualité élevée, mais très fin avec un haut degré de contamination;
  • Film pour bananes: 10 à 15 µm d’épaisseur, qualité élevée, mais très fin avec un moyen/haut degré de contamination;
  • Film de PP non tissé: 10 à 15 µm d’épaisseur, matériau fin mais avec un degré important de contamination, difficile à laver et sécher;
  • Tuyaux d’irrigation: 200 µm d’épaisseur, contamination interne présente dans le matériau;
  • Film de tunnel: 30 à 40 µm d’épaisseur, qualité élevée, dégradation faible, mais haut degré de contamination.

Si le film de serre est assez simple à identifier et à recycler, les autres types de films, à savoir les plus fins et les plus contaminés, sont souvent vus comme un problème par les recycleurs. La première ligne de recyclage de film SOREMA, installée en 1974, était exclusivement dédiée au recyclage de films agricoles. Au cours des années qui ont suivi, nous avons développé les technologies nécessaires pour recycler tous les types de film agricole, indépendamment de leur épaisseur ou de leur degré de contamination.

En fonction des besoins et des exigences du client, SOREMA peut concevoir des lignes de lavage de film en mesure de traiter les différents films agricoles, souvent mélangés entre eux ou avec d’autres films post-consommation et/ou post-commercialisation. De plus, selon les demandes du client, nous pouvons aussi concevoir des lignes de lavage de film consacrées spécialement aux familles les plus compliquées de film agricole et faites sur mesure pour le type de déchet à traiter. SOREMA a déjà réalisé, dans le monde entier, des lignes de lavage de film agricole capables de traiter même les types les plus fins et les plus contaminés de film agricole.

En ce qui concerne les lignes de lavage de film dédiées spécifiquement au recyclage du film agricole pur, les points clés du processus de lavage et recyclage sont :

  • Les coûts d’usure et d’entretien dus aux contaminations élevées des matériaux
  • Les consommations d’eau et le traitement de l’eau
  • Le séchage, en particulier pour le film agricole le plus fin

Coûts d’usure et d’entretien

En matière de lavage et de recyclage de film, SOREMA a toujours fourni le maximum effort pour réduire l’usure des pièces des machines, en particulier en concevant soigneusement le processus de recyclage. Une réduction des couts liés à l’entretien a également été recherchée utilisant des pièces interchangeables, pour lesquelles les opérations d’entretien sont rapides et efficaces. De plus, grâce au prélavage supplémentaire et à d’autres modules spécifiques, SOREMA équilibre de manière adéquate le coût des investissements de départ et les frais d’usure et d’entretien des machines, qui sont particulièrement sujettes à l’action néfaste de matériaux hautement contaminés.

Consommation d’eau et traitement des eaux

En ce qui concerne l’eau, SOREMA conçoit spécifiquement toutes ses lignes de lavage avec des solutions précises et personnalisées pour la filtration de l’eau, avec des circuits de recirculation spéciaux. Pour le traitement des eaux dans ses lignes de recyclage de film agricole, SOREMA peut intégrer et concevoir des solutions sur mesure pour les boues produites par les lignes de recyclage, qui complètent les traitements traditionnels chimiques, physiques et biologiques. Ces équipements spécifiques permettent l’évacuation des boues dans le terrain, lorsque c’est possible. Lorsque cette évacuation n’est pas faisable, SOREMA peut mettre en place des modules de densification des boues personnalisés.

Modules spéciaux de séchage (pour le film agricole le plus fin)

Le séchage doit être soigneusement étudié lors du traitement des films agricoles les plus fins, pour lesquels cette étape du processus de recyclage est particulièrement délicate. SOREMA a conçu des modules spéciaux pour s’attaquer à ce problème et réaliser le processus de séchage sans endommager le film produit.

Vidéo – recyclage de films agricoles